Mettre un bébé qui ne marche pas encore, assis dans un babytrotteur ?

Quand on met souvent et uniquement un bébé dans un baby-trotteur, ce siège sur roulettes, il y a un risque pour la position du corps quand l’enfant va apprendre à marcher.

Un enfant que l’on assied dans un trotteur, apprend que marcher, c’est mettre le poids du corps vers l’arrière. Comme il a accès à tout, il ne fait plus aucun effort pour se porter sur ses jambes.

En effet, la marche est le résultat d’une prise du risque de tomber en avançant un pied. Le poids du corps se porte alors sur l’avant et nous avançons alors l’autre pied pour retrouver l’équilibre et c’est ainsi que nous allons de l’avant, un pied après l’autre.

Il est vrai que cet engin peut faciliter la vie des parents : l’enfant ne risque pas de tomber ni de se cogner. Il peut paraitre plus autonome mais ce n’est le cas qu’à brève échéance. Or nous n’élevons pas uniquement nos enfants pour le plaisir du moment présent aussi agréable soit-il, nous l’éduquons aussi pour qu’il ait une attitude autonome et responsable dans sa vie future.
Cet engin trotteur ne l’incite pas à faire des efforts et à prendre des risques afin d’avoir ce qu’il désire en se déplaçant et en allant de l’avant. 

Donc bannissons ces engins de nos appartements, de nos maisons et de nos crèches pour le plus grand bien de nos enfants afin qu’ils deviennent des adultes responsables et sachant aller de l’avant.

Ceci est une façon de voir générale, mais heureusement, il peut y avoir des cas particuliers. Des enfants ayant été dans des baby-trotteurs peuvent, bien entendu, devenir des êtres responsables et sachant aller de l’avant mais alors ce sont les parents ou la vie qui leur ont fait consciemment ou pas un apprentissage à l’autonomie et à l’effort … mais pourquoi avoir besoin de faire cet apprentissage plus tard alors qu’il peut se faire tout seul rien qu’en apprenant à marcher seul.

Si vous désirez aider votre enfant, offrez-lui un déambulateur qu’il poussera devant lui comme un caddie et ainsi, il apprendra correctement la marche avec une bonne position c’est-à-dire avec le poids du corps vers l’avant.  Il apprendra ainsi une attitude de vie : aller de l’avant en sachant prendre des risques calculés afin de chaque fois retrouver son équilibre.

Partagez cet article!