Connaissez-vous … la prune uméboshi ?

La prune uméboshi, erronément appelée prune, est un genre de petit abricot japonais qui a été mis à mariner dans du sel. On appelle cela la fermentation acido-lactique. Ce fruit, l’umé, est exceptionnellement riches en protéines et minéraux, particulièrement en calcium, fer et phosphore.
Mais l’intérêt principal des préparations à base de prunes d’umé tels le vinaigre et la purée de prunes, est leur teneur très élevée en acide citrique qui joue un rôle important dans le corps.
L’acide lactique s’accumule lorsque les enzymes de digestion fonctionnent mal. Cette acidification du sang provoque de la fatigue. Or, l’acide citrique décompose l’acide lactique en substances que le corps peut éliminer.
De plus, l’acide citrique agit favorablement sur le foie et sur les intestins dont il régule les fonctions aussi bien en cas de constipation que de diarrhées.
Il a de plus un effet antiseptique puissant.

L’excès de mauvais yang (viande, sel, protéines) est neutralisé par l’acide et le sel mariné avec la prune neutralise le trop d’acide causé par une consommation de sucres, d’amidons raffinés et par les produits laitiers trop élevés suivant la capacité de chacun. Donc ce seuil de tolérance varie selon chacun et nous devons trouver celui que nous avons en travaillant par essai/erreur.

Enfin, par sa teneur élevée en fer et son effet positif sur l’estomac et les intestins, l’umé combat l’anémie.

Ces prunes se consomment tel que dans les salades, ou en accompagnement des céréales cuites (riz et orge, millet, quinoa) ou des légumineuses.

Au Japon, les femmes enceintes utilisent les prunes umébosis chaque jour car elles soulagent voire empêchent les nausées et vomissements durant le début de la grossesse.

Le vinaigre d’ume permet de digérer toutes les mayonnaises si on les y mélange. En effet, comme dit plus haut, il permet de digérer les graisses.

D’ailleurs, si vous avez fait un repas trop copieux et que vous pensez que vous allez avoir de la difficulté à digérer, prenez une cuillère à soupe de vinaigre d’ume dans un grand verre d’eau. Et vous m’en direz des nouvelles.

Valeur énergétique 312 kcal / 1324 kJ (pour 100g), soit 16% des apports de référence (soit pour un adulte type 8400 kJ/2000 kcal).

Partagez cet article!